Thomas Lebon : un relais pour Image In Production à La Réunion

Pour quelles raisons as-tu choisi de te lancer en freelance à La Réunion ?

L’installation à La Réunion est un projet nourri depuis plusieurs années. J’y suis né et y ai vécu toute mon enfance. C’est en 2005 que je quitte mon île pour des études au Canada, puis en France métropolitaine. Ayant acquis un savoir faire à Québec, Paris et à travers les nombreux voyages effectués à l’étranger, la décision de rentrer dans mon « ti péï » s’est imposée d’elle-même en 2011. Mon objectif étant de proposer mes connaissances dans l’image fixe et la vidéo aux clients et aux téléspectateurs de La Réunion et de la zone océan Indien, avec comme idée directrice d’offrir des images saisissantes grâce à une nouvelle esthétique. Je travaille aujourd’hui sur des documentaires, des projets de programmes audiovisuels et continue en parallèle mon activité de photographe, issue de ma formation initiale.

Qu’est ce qu’une journée type pour toi ?

Toutes les journées sont différentes. Hormis pour les projets demandant un travail de long ou moyen terme, comme le montage d’un documentaire, je travaille chaque jour sur des projets variés et différents les uns des autres : journalisme, photographie, conception de sites Internet, et tournage. Une monotonie quasi-inexistante et l’éclectisme des réalisations : ce sont sans doute deux des plus grands atouts des métiers de la communication par l’image. Le revers ? Une remise en question permanente pour rester compétitif et être créatif.

Quels sont les conseils à donner à un Français qui souhaite s’expatrier ?

Surtout ne pas se précipiter. S’installer dans un Département d’Outre-mer (et à fortiori installer son entreprise) comporte bien des spécificités. Il faut connaître le terrain, bien faire son étude de marché (marché qui peut très vite devenir saturé), et avoir un projet précis et original en tête. Ensuite, il faut s’adapter aux conditions de travail sur place. À La Réunion par exemple, il est impossible de se déplacer et de travailler sans son propre véhicule. Les acheminements de matériel achetés en métropole (tournage, informatique et appareils photographiques) peuvent être très longs et coûteux.
Mais l’aventure est si belle et palpitante !

Depuis quand travailles-tu pour Image In Production et comment es-tu entré en  contact avec l’agence ?

Je travaille depuis maintenant deux ans avec Image In Production. C’est lors d’une mission commune pour un client que j’ai rencontré une des équipes de tournage, et notamment un grand monsieur de la réalisation : Rémi Duhamel. C’est lui qui m’a présenté à l’agence et qui a fait que je travaille aujourd’hui avec Image In Production.

5) Une anecdote de travail ?

J’ai expérimenté il y a quelques semaines pour un documentaire, le matériel de tournage
avec un appareil photo reflex. Si la qualité d’image est tout simplement sublime, il ne faut pas croire que tourner avec un appareil photo est plus léger qu’avec une caméra traditionnelle … Il faut en effet une crosse d’épaule, un follow focus permettant de faire la mise au point, un moniteur, etc. Le tout pesant bien 15 bons kilos ! Quand nous sommes arrivés dans le village de Madagascar où avait lieu le tournage, nous faisions littéralement figure d’extra-terrestres avec notre matériel. En lieu et place d’une caméra, nous avions un « instrument de torture », du fait de la structure en métal de la crosse ! Discrétion assurée !

Quels sont tes projets marquants avec Image In Production ?

Sans doute la réalisation du site pour l’AP-HP. Un projet particulièrement intéressant à concrétiser du fait même de sa vocation. Plus qu’un outil de communication, c’est un véritable outil pédagogique, au service des praticiens de santé.

As-tu un site, un blog, un mail qui permettrait d’entrer en contact avec toi et de voir ton travail ?

Les internautes peuvent visualiser mon portfolio à l’adresse : www.lebonthomas.photoshelter.com, en attendant de retrouver mes réalisations photographiques et vidéos sur mon nouveau site (en cours de réalisation). Ils peuvent également retrouver mes coordonnées à l’adresse : http://lebonthomas.photoshelter.com/contact

Publicités